Welcome! Anonymous

La voile de Jonque face à la" concurrence"

La voile de Jonque face à la" concurrence"

Messagepar Laurent » 03 Sep 2012, 23:24

Bonjour,

Dans l'article V&V que je propose dans le fil Un comparatifs des principales voilures existantes en rubrique"Discussion générale", la voile de jonque termine 5ème sur 10, à la suite de deux triangles de type olympique, où figurent 10 Optimists équipés chacun d'une voile différente.

Pas si mal comme résultat, sachant que la voile n'était contrôlée que par une simple écoute.
Elle aurait sans doute fait mieux avec une voile cambrée.

"La voile de jonque se traine" continuent de dire certains…


Laurent.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: La voile de Jonque face à la" concurrence"

Messagepar Nrs » 04 Sep 2012, 09:36

Intéressant en effet. ;)

Pour la voile de jonque, il est sûr qu'avec une seule écoute, là où elle avait été frappée, et avec la géométrie des lattes choisie, les chances de créer un creux quelconque étaient faibles. Un forme plus étudiée et plus creuse des panneaux aurait aidé également...
Nrs
 
Messages: 126
Inscription: 15 Avr 2012, 20:17

Re: La voile de Jonque face à la" concurrence"

Messagepar Laurent » 04 Sep 2012, 10:52

Les mômes lui ont trouvé des défauts.

"Quand il y a du vent elle est efficace; au près elle n'est pas géniale, mais au portant, elle va bien.
Elle est difficile à rêgler parce qu'elle est très rigide, on ne peut pas la creuser quand ça mollit : le vent passe et on avance pas, elle ne remonte pas assez bien au vent."




Apparemment la voile n'a été fixée sur les tubes d'alu qu'aux extrémités, ce qui a permis de donner malgré tout un peu de creux à l'ensemble.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: La voile de Jonque face à la" concurrence"

Messagepar Nrs » 04 Sep 2012, 12:35

Oui, mais on voit nettement que le creux est très (trop) en arrière, il semble être à +/- 60 % de la corde. Pour être efficace en portance et ne pas induire surtout de la gite, il devrait se situer vers 35 % ... Cela pénalise les allures de près et favorise le portant, ce qui est bien ressentit pars les jeunes essayeurs.
Nrs
 
Messages: 126
Inscription: 15 Avr 2012, 20:17

Re: La voile de Jonque face à la" concurrence"

Messagepar Eric » 08 Avr 2014, 15:29

Bonjour
C'est un essai très intéressant et qui compare assez bien les différents gréements.
Malheureusement nous avons peu de connaissance en France sur la voile de Jonque et celle réalisée par nos amis de Nénuphar n'était pas terrible.
Il est même étonnant que cette "voile de Jonque" avec une seule écoute et des lattes raides comme la justice s'en sorte si bien.
Heureusement, les lattes n'étaient pas en gousset et la voile pouvait creuser un peu sur le bon bord. Par contre, sur le mauvais bord cela devait manquer cruellement de puissance.
Une chose intéressante dans cet essai est de comparer les positions des mâts selon les gréements. Je n'aurais pas imaginé que le mât du gréement de Jonque soit aussi reculé par rapport à ceux du gréement au tiers où du gréement à livarde.
Eric
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Eric
 
Messages: 165
Inscription: 23 Mar 2014, 16:19
Localisation: Morlaix


Retourner vers Évolutions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron