Welcome! Anonymous

Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar renaud » 30 Mai 2015, 14:58

Bonjour, je suis nouveau sur ce forum qui me plaît bien et que je trouve HYPER riche en infos pertinentes.
Comme beaucoup ici, je suis un peu lasse des gréements Marconi que je trouve compliqués (même si je pense les maîtriser). Je suis attiré par d'autres types de gréements. Je suis d'ailleurs en train de terminer un petit canot pour y mettre une voile au tiers et "naviguer" cet été avec mes enfants sur les petits plans d'eau de ma région (région Centre).

Avec ma femme et nos deux enfants, nous allons partir en voyage l'an prochain, sans doute en voilier (rien de très original me direz vous!). Je réfléchis à une formule de bateau capable de naviguer à la voile, pas compliquer à manier, pas trop physique, pas trop onéreux. Je ne cherche pas la performance et ne possède pas de grosses économies. Je me contre fiche que mon voilier ne ressemble pas à un bolide de la route du Rhum.

Avant, pour moi, les Jonques n'étaient qu'une faute de goût que certains, n'ayant rien compris à l'esprit de la voile, avaient choisis par erreurs. Pauvre Moitessier qui s'était trompé dans ses débuts !

Je pensais à peu prêt la même chose de la construction cousu collé, inesthétique et trop élémentaire... J'en suis largement revenu !

Bref, aujourd'hui je trouve l'idée du gréement de Jonque très séduisante. Dommage qu'en France, il ne soit si peu développé. Je crois que c'est dû à cette spécialité Française de gagner des courses trans-océaniques. Du coup, les français prennent les bateau vus à la télé, comme seuls exemples possibles.

Dommage, car il me semble qu'une grande partie des propriétaires de voilier sont des retraités... leurs bateaux sortiraient peut-être plus souvent s'ils avaient un gréement facile à manier et peu compliqué.


Oulala, mon message est trop long !!!!!
Tant pis....

DROIT AU BUT :
Je voyais une annonce d'un Spray gréé en jonque. Je me pose de réelles questions sur les capacités à remonter au vent pour une coque lourde en acier avec peu de tirant d'eau. Non pas que je veuille faire beaucoup de cap au prés, mais pour des raisons de sécurité, il est toujours bon de pouvoir remonter au vent... Qu'en pensez-vous?


http://www.boatsandoutboards.co.uk/Yach ... uUvX7Bc.97

Merci et à bientôt
renaud
 
Messages: 7
Inscription: 30 Mai 2015, 14:17
Localisation: Loiret

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar Laurent » 30 Mai 2015, 16:26

Bonjour et bienvenue sur le forum,

par rapport à cette annonce de Spray à vendre, je me cantonnerais à l'aspect gréement.
D'emblée, un point m'a gêné :
les mât me paraissent d'une section un peu trop faible pour un tel déplacement.
C'est peut être une fausse impression créée par un angle de vue photographique propre à générer une certaine illusion d'optique.
Cela reste donc à creuser.
Pour le reste, il s'agirait de savoir si le Spray est un "veau" ou pas.
Je ne connais pas ce voilier, je crois que la meilleure façon d'en savoir plus serait d'écumer les forums anglosaxons.
À priori, ce serait un Spray 36.

Voici ce que dit Bruce Roberts lui même sur son voilier:

"Over 500 of this design are currently in service worldwide. One of the reasons for the popularity of this Spray is due to the spacious interior - much more interior living area than other boats of the same length, and you can choose from several deck and accommodation layouts - a center cockpit, trunk cabin, aft cockpit pilot house or a poop stern center cockpit with pilot house.
You can choose to build this design in multi chine steel, aluminum or wood epoxy or as a round bilge FIBREGLASS version (Airex or C-Flex). Sail boat plans are available to rig this design as a Bermudan or Gaff rigged Cutter or as a Ketch.
As there are SEVERAL THOUSAND Bruce Roberts’ SPRAY SAILBOATS in service world-wide plus another 1,000 SPRAYS currently being built from our boat plans and patterns. We have been willing to listen to YOUR ideas about this wonderful boat and several boat plan layouts have been drawn with many features that are interchangeable between the various versions."


Bon, si ce voilier et son architecte étaient douteux, ils n'auraient pas connu un tel succès.
De toute manière les dériveurs ne sont pas des foudres de près, mais à partir du moment où il se débrouille pas trop mal, le choix de la jonque est à mon avis pas loin d'être idéal pour voyager.
Gréement/voiles faciles à réparer, voilier très bon marcheur aux allures débridés, réduction de voilure simplissime : des arguments essentiels pour un tel programme.

si je devais pointer un problème, c'est plutôt dans la construction qui me parait "amateur" au sens le moins noble du terme, pour ce qu'on peut voir d'assez près à savoir les aménagements…
Mais j'avais dit que je n'en parlerais pas ! :D


laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar renaud » 30 Mai 2015, 18:09

Salut Laurent. Super ton site. Le propriétaire m'a ecrit que ce bateau a été construit par son mari soudeur (et non menuisier) de metier, décédé. Le bateau n'a jamais vraiment navigué.
Elle m'a confié que les mats en acier etaient trop fins...
ce n'est pas un deriveur mais une quille longue si j'ai bien compris.
renaud
 
Messages: 7
Inscription: 30 Mai 2015, 14:17
Localisation: Loiret

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar renaud » 30 Mai 2015, 18:21

Par rapport à la conception, à quoi ca ressemble un pied de mat (côté quille/mat) auto porté ? Comment les efforts sont transférés au niveau du pont ?
Les bateaux transformés en jonque doivent subir beaucoup de modif au niveau structurel ? (Je suis un peu perdu dans le forum de la JRA :lol: )
A+
renaud
 
Messages: 7
Inscription: 30 Mai 2015, 14:17
Localisation: Loiret

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar Laurent » 30 Mai 2015, 19:56

En effet, c'est bien une quille longue.
C'est sans doute parce que j'ai un dériveur à quille longue que j'ai tout de suite voulu voir ce Spray en dériveur.
Les Spray sont des voiliers traditionnels à la carène issue de voiliers anciens de travail.
Qui eux, à l'époque, n'avait pas de moteur.
Les marins savaient s'en servir…
Maintenant on peut toujours envoyer la risée couach ! :mrgreen:

Pour tout te dire, ce Spray m'inspire peu confiance.
Si en effet la coque semble bien construite (c'est souvent par les lignes de bouchains qu'on s'aperçoit tout de suite si la construction est sérieuse: ici, les lignes sont bien lisses), autant l'histoire des mâts et l'aménagment pas terrible donne une impression d'à peu près qui moi, perso, me ferait passer mon chemin.
Dans un gréement autoporté, c'est le pont qui tient le(s) mât(s).
Il faut donc que sa structure ait été pensée pour cet usage.

Dans le même budget, mais en polyester costaud, il y a le Freedom 35, un cat-ketch.
Une carène relativement véloce et deux mâts autoportés qui ne demandent qu'à recevoir des voiles de jonques.
http://www.yachtworld.fr/bateaux/1981/Sailaway-Marine-freedom-35-2410578/country.grece#.vwohncgadgl
Construit pas les chantiers Fairways, c'est du très sérieux.
J'en ai visité un voici peu de temps. il y a peu de choses à redire.
Et deux ou trois Freedom 35 naviguent déjà en jonque.
Il n'y a aucun risque à choisir cette voie là !

Image
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar renaud » 31 Mai 2015, 13:11

Merci pour les infos. Très belle photos. Je vais arpenter le forum de la JRA pour mieux comprendre les différents types de voiles de jonques. Le profil creux des voiles de la photo est très reussi mais je me demande si cela n'amène pas un surcout important. .. d'ailleurs comment le creuxpeut il fonctionner sur l'autre bord... jmen vais etudier la chose. :geek:
renaud
 
Messages: 7
Inscription: 30 Mai 2015, 14:17
Localisation: Loiret

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar renaud » 31 Mai 2015, 13:26

En fait, je suis assez ecolo sur les bords.. j'arrive pas à me faire à l'idée de naviguer sur un bateau à empreinte écologique forte. C'est surtout pour cela que je m'intéresse à une coque acier... Certains me diront que un bateau acier reçoit une sacrée couche d' epoxy ou autre peinture anticorrosion... mais bon....
renaud
 
Messages: 7
Inscription: 30 Mai 2015, 14:17
Localisation: Loiret

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar Laurent » 31 Mai 2015, 13:35

Euh… l'empreinte écologique, lors de la construction, d'un voilier de 1981, est faite depuis plus de 30 ans… :mrgreen:
Pour ce que deviendra ce voilier une fois sa vie terminée : de toute manière, il existe, et on ne peut échapper à sa future empreinte. Ne pas acheter un tel voilier ne résout pas le problème !
Là, tu as trouvé un très mauvais argument !
Celui de la haute résistance à la déformation, de l'acier, aurait été plus pertinent.

Sillones le forum-jonque, tu y trouveras pas mal de réponses à tes questions.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar renaud » 01 Juin 2015, 16:57

Pas du tout d'accord. :x
Ce n'est pas parce que je n'achète pas un bateau neuf que je ne dois pas me sentir responsable de la fin de vie de mon bateau.
A ce moment là, celui qui achète un bateau neuf ne s'en soucis guère puisqu'il revendra son voilier ; cela ne le concerne pas non plus ?
Je crois que tout le monde est concerné par ce genre de responsabilité quand il achète un bien...
Ce genre de réflexion peut parraitre bizarre mais je crois qu'elle sera évidente pour nos petits enfants... ;)
renaud
 
Messages: 7
Inscription: 30 Mai 2015, 14:17
Localisation: Loiret

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar Laurent » 01 Juin 2015, 21:31

D'un point de vue écologique, Il y a une différence énorme entre acheter un bateau d'occasion et acheter un bateau neuf.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar renaud » 02 Juin 2015, 21:00

Je crois que l'on n'a pas la même analyse de la question écologique mais peu importe, ce n'est pas l'objet du forum. ... Sinon je serais prêt à échanger mes idées. ..
En tout cas merci Laurent pour toutes ces infos sur les jonques.
renaud
 
Messages: 7
Inscription: 30 Mai 2015, 14:17
Localisation: Loiret

Re: Et pourquoi pas un gréement de Jonque ?

Messagepar Laurent » 02 Juin 2015, 21:12

J'aimerais faire beaucoup mieux, rassembler plus d'infos.
Il faudrait pour cela faire un travail assez énorme de traduction puisque le chemin a déjà été tracé par nos amis anglosaxons.
Le temps me manque.
Ce serait bien que tu choisisses le gréement de jonque.
Il manque cruellement d'exemple français, mais cela bouge un peu ces temps ci.
Voiles-alternatives, en démontrant que la voile de jonque est bien plus pertinente que ce que l'on en a dit jusqu'ici (des avis de non-pratiquants), participe, je l'espère, à ce changement.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 764
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes


Retourner vers Évolutions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron