Welcome! Anonymous

Jonquette, la petite soeur de Yacare


Re: Jonquette, la petite soeur de Yacare

Messagepar Eric » 04 Juin 2014, 12:49

Raphaël
C'est une voile de jonque classique de type Hasler. :P
L'avantage c'est que les lattes sont parallèles dans la partie basse et toutes identiques. C'est plus facile de faire des nervures identiques. :roll:
C'est ce que je prends pour mon proto. Ce serait probablement plus efficace de faire une voile sans la verge à 70° mais c'est moins Jonque et , je trouve, moins joli.
La latte du haut devra être renforcée, par rapport aux autres, pour supporter le poids de la voile.
Il va juste, par rapport à la Hasler classique, falloir rajouter des écoutes sur les nervures/lattes du haut.
Eric
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Eric
 
Messages: 158
Inscription: 23 Mar 2014, 16:19
Localisation: Morlaix

Re: Jonquette, la petite soeur de Yacare

Messagepar Laurent » 04 Juin 2014, 13:36

Raphael, si je ne m'abuses, tu utilises le terme d'aile pour parler de voile de jonque, cambrée.
Tu as créé de la confusion ne serait ce que dans mon esprit… ;)
-
Ce que tu envisages, ne me parait pas bien clair.
Parles tu d'un lattage (latte ou tube) supplémentaire pour renforcer le profil de la voile cambrée.
Ce qui nous ferait un double lattage.
Mais là du coup, on continue de complexifier la voile de jonque…
Est ce ainsi que tu voyais ton idée ?
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 763
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Jonquette, la petite soeur de Yacare

Messagepar Laurent » 04 Juin 2014, 14:09

De toute façon, cette idée de lattage supplémentaire n'est pas probante puisqu'une amure serait catastrophique.
Conclusion: il faut vraiment que tu m'expliques précisément ce que tu envisages, en relation avec l'aile-jonque, lorsque tu dis :
"mais plutôt que de coudre les cambrures, je posais deux voiles sur une telle armature ?"
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 763
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Jonquette, la petite soeur de Yacare

Messagepar yacare » 04 Juin 2014, 14:45

Laurent, désolé de semer la confusion. Aujourd'hui, je n'envisage qu'une simple voile de jonque, et me demandais juste si dans le cas d'une évolution vers une aile souple à armature de type "Eric" (Matériel de plomberie et toile à bistrot), la vue de profil de l'aile souple pourrait être équivalente à celle aujourd'hui envisagée pour la voile de jonque.
yacare
 
Messages: 32
Inscription: 16 Avr 2014, 19:05

Re: Jonquette, la petite soeur de Yacare

Messagepar Laurent » 04 Juin 2014, 15:02

je vois guère l'intérêt de faire un mixte épais-plat, y voyant là, une complication plutôt qu'une simplification.
Toutes les voiles épaisses actuelles se rapprochent plus ou moins de la forme elliptique, tronquée ou pas en haut, et au lattage horizontal ou quasi. La dernière mouture de David Tyler allant dans ce sens.
C'est (relativement) simple et efficace. L'ensemble est homogène.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 763
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Jonquette, la petite soeur de Yacare

Messagepar yacare » 27 Juin 2014, 10:06

Les choix sont faits pour le mât et les lattes.

Le mât, d'une longueur totale de 8,50m, sera fabriqué à l'aide de deux tubes de 6m en alliage d'aluminium 6082-T6, trouvés chez un fournisseur près de chez moi. Un tube extérieur de diamètre 125mm, un autre tube intérieur de diamètre 110mm, tous deux d'une épaisseur de 5mm. Le tube intérieur sera coupé en deux, pour obtenir deux tubes de 3m. Une partie viendra renforcer la base sur 3m. L'autre partie viendra rallonger le mât en haut avec une longueur de recouvrement 50cm. Des ceintures de roving fibre de verre stratifiées sur le tube intérieur, à intervalles réguliers, viendront combler le jeu entre les deux tubes et aideront au centrage des tubes avant collage à la résine époxy chargée.

J'ai trouvé un hangars près du bateau pour me faire livrer les tubes, assembler le mât et l'équiper.

Pour les lattes, je suis parti sur des tubes aluminium 6060-T6 de 40mm x 1.5mm, sauf pour la deuxième latte en partant du haut, c'est à dire la première latte rattachée à une écoute, ce sera du 40mm x 3mm.

Côté couture, j'ai transformé une pièce de mon appartement dieppois en voilerie, avec une grande table en bois et une machine à coudre, seconde candidate, confortablement installée sur la droite. Je suis entrain de tester une Bernina Record 730 qu'un ami m'a passé. Bien lourde et d'apparence robuste, j'étais plein d'espoir avant de l'essayer sur de multiples épaisseurs de Dacron. Jusqu'à 4, ça passe, au delà, rien ne va plus. Pour les ourlets autour de la voile, et si plutôt que de les renforcer à la sangle j'utilise du cordage introduit dans l'ourlet, une couture sur deux épaisseurs est suffisante, sauf quand l'ourlet passe par dessus un raccord de laize fait sur trois épaisseurs, on se retrouve alors sur six épaisseurs de Dacron. Même problème avec les ourlets des goussets de lattes, six épaisseurs à la jonction avec les panneaux. De plus, les goussets près du mât ne seront pas en Dacron, mais en PVC épais.

Deux solutions: Où bien je trouve une machine plus puissante, où alors j'arrête la machine avant les passages sur six épaisseurs (qui sont occasionnels) et je les continue à la main. J'ai essayé la couture manuelle faite à l'aide d'un mandrin de perceuse dans lequel j'ai introduit une aiguille de machine à coudre. C'est à peu près comme un Speedy Sticher. Couture avec deux fils, je n'aurais même pas besoin d'arrêter la partie machine de la couture, et pourrais continuer avec les même fils. Pour les boucles de sangles (liaison avec la vergue, bôme et embouts de lattes), idem, couture main, mais pas sur de grandes longueurs. Ou alors, je pourrais aussi m'équiper d'une petite presse à œillets.

Et alors, merci à DIAMBA qui m'offre 30m2 de voile à recycler!

Le projet avance doucement, j'ai beaucoup de choses à apprendre. Je me suis formé à la CAO et commence à pouvoir faire des dessins, bientôt je devrais pouvoir publier des propositions de montage pour l’étambot et le pied de mat afin d'ouvrir la critique.

L'objectif est de faire les premiers tests en mer en septembre. Ensuite le bateau sera mis en cale sèche dans un hangar pour entre autre changer les boulons de quille et faire un nouveau safran.

Première transat pour Jonquette prévue en mai prochain. Un premier objectif qui motive les travaux en cours.

A+ pour + de nouvelles.
yacare
 
Messages: 32
Inscription: 16 Avr 2014, 19:05

Précédente

Retourner vers Évolutions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité