Welcome! Anonymous

Transition ???

Transition ???

Messagepar Nrs » 02 Mai 2012, 14:20

Cette photo date de +/- 30 ans et représente une des dernière jonque de travail de la Chine du sud. Les panneaux sont cambrés, la jonque, elle, est traditionnelle ...

Vincent Reddish (un des plus grand connaisseur du monde des jonques) illustre la perfection du gréement de jonque par cette photo extraite du livre : The Last Sailors ...
Fichiers joints
The Last Sailors P 116.jpg
The Last Sailors P 116.jpg (56.77 Kio) Vu 2672 fois
Nrs
 
Messages: 126
Inscription: 15 Avr 2012, 20:17

Re: Transition ???

Messagepar Laurent » 07 Mai 2012, 10:05

Voilà une photo qui illustre bien la voilure de jonque, qu'on a un peu trop décrié le demi-siècle passé, par méconnaissance. Ces profils ont tout de même une belle allure pour une fabrication artisanale et traditionnelle

je joins un dessin de jonque proche de celle que nous délivre Jean.




Dessin extrait du site escale.wordpress.com, dont le descriptif de la jonque synthétise bien la particularité de ce type d'embarcation :

"Vieux comme le monde, mais extraordinaire…
Déjà entrevue par Marco Polo en 1298, la Jonque est un bâtiment très différent des navires occidentaux. Sous ce nom générique sont regroupées plusieurs familles de voiliers traditionnels chinois aux multiples variantes ; chaque province et chaque activité a le sien.
Leurs caractéristiques communes sont les suivantes :
• La carène est conçue davantage pour glisser sur l’eau (façon canard) que pour passer dans l’eau (façon poisson) ; fond plat, pas de quille, maître-bau reculé.
• Coque à tonture marquée, cloisonnée intérieurement, bordée à clins inversés ou à franc-bord. Construction principalement en pin, cyprès, camphrier ; calfatage au chunam (chaux, huile, fibres végétales).
• Gréement à plusieurs mâts (jusqu’à 5) portant des voiles au tiers, lattées, en tissu, natte de jonc, lames de bambou. Cette formule permet à un seul homme de prendre des ris très rapidement, simplement en mollissant la drisse. Sur un trois-mâts, la misaine est très avancée, le grand mât au centre et le tapecul sur l’extrême arrière.
• Sur certaines Jonques des dérives latérales et un large safran (ajouré) jouent un rôle antidérive, compensant ainsi l’absence de quille.
• Peintes de couleurs vives elles portent sur l’avant un œil en amande, soit pour éloigner les mauvais esprits ou guetter les dangers, soit pour signaler leur port d’appartenance."
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 762
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Transition ???

Messagepar le rêveur » 25 Mar 2013, 11:09

Je travaille sur un historique d'occidentaux, qui à bord de jonques chinoises ( plus globalement Asiatiques) ont faits de grandes traversées. Je le mettrai en ligne qu'and je serai sastifait du travail
le rêveur
 
Messages: 3
Inscription: 25 Mar 2013, 09:33

Re: Transition ???

Messagepar Laurent » 25 Mar 2013, 12:30

Bonjour,

tu feras plaisir à bon nombre d'internautes avec ce travail sur les navigateurs occidentaux, de jonques.

j'ai moi même démarré un tel travail,
mais le temps à y consacrer est si important que j'ai renoncé pour l'instant à poursuivre.
http://lorenzo.heoblog.com/index.php?post/2010/11/17/La-jonque-chez-les-navigateurs-de-renom



laurent.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 762
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes


Retourner vers Voilures traditionnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité