Welcome! Anonymous

La "voile profilée" selon Manfred Curry

La "voile profilée" selon Manfred Curry

Messagepar Laurent » 27 Juin 2016, 14:14

Bonjour,

en 1925 est publié un ouvrage, "L'aérodynamique de la voile et l'art de gagner les régates", qui allait devenir une référence. Il est ré-édité aux éditions Chiron et je vous invite à vous le procurer, tellement la manière d'aborder le sujet aérodynamique est originale et pertinente.
Manfred Curry, l'auteur, est l'un des " pères fondateurs " de la voile moderne. C'est un chercheur-praticien dont les propositions ont fait école et qui s'appuie sur l'expérience acquise au cours de milliers de régates. L'ouvrage comporte 2 parties, Aérodynamique de la voile et Tactiques de Courses.

Dans la première partie Aérodynamique de la voile et plus précisément dans le chapitre Examen plus approfondi de la voile est abordé le sujet Construction d'un voile profilée.
Qui s'avère être un genre de mât-aile souple adjoint à une voile classique.
Manfred Curry a expérimenté cette voile modifiée mais s'avère bien peu loquace quant au résultat.


Image

Image

Image


« La Construction d'une voile profilée
Afin de ne pas faire faire une voile ne pouvant être utilisée uniquement que comme voile profilée, je fabriquai une simple enveloppe supplémentaire qui pouvait être employée avec n'importe quelle voile, et démontée sans risquer d'endommager le gréement en cas d'erreur dans sa construction. Le profil était constitue par 6 à 7 arceaux allongés, découpés dans une feuille d'aluminium (le 2 à 3 m/m d'épaisseur; ils sont représentés, en plan, sur la figure A. L'arceau lui-même, ouvert à son extrémité postérieure, est disposé de telle sorte qu'il joue librement autour (lu mât et peut tourner horizontalement autour de lui. A l'intérieur, juste sur l'avant du mât, sont passées les différentes drisses, qui n'offrent ainsi aucune résistance au vent. La voile elle-même est, comme on le fait fréquemment maintenant, munie de petites chevilles de bois courant dans une fente pratiquée sur l'arrière du mât (figure B). Une légère toile à voile, bien tendue, recouvre les anneaux, et l'ensemble forme le profilage de la voile (voir figure C). Les arceaux d'aluminium sont garnis de minces lamelles de bois, fixées par des rivets, et sur lesquelles la toile à voile est clouée. Comme les arceaux ne sont réunis entre eux que par cette enveloppe, le système tout entier se replie comme un accordéon, et on peut facilement le démonter en enlevant les arceaux lorsqu'ils sont tous amenés au pied du mât; celui-ci, naturellement, doit avoir le même diamètre d'un bout à l'autre. L'enveloppe profilée se hisse au moyen d'une drisse fixée à son extrémité à l'arceau supérieur, et va faire retour dans une poulie en tête de mât (figure C). Elle ne peut naturellement être hissée que jusqu'à la hauteur des barres de flèche, qui doivent en conséquence être fixées aussi haut que possible. De cette façon, on peut hisser ou amener l'enveloppe à volonté. Les lattes de la voile peuvent être utilisées comme d'habitude : elles s'appuient sur la face interne de l'enveloppe en prenant sa forme, et passent, comme la voile, par l'ouverture postérieure (figure A). Ainsi, l'enveloppe s'adapte automatiquement, car les arceaux suivent nécessairement les mouvements de la voile. On petit, comme à l'habitude, prendre des ris sans difficultés. Il est recommandable d'employer, dans la confection de l'enveloppe, tin tissu tissé croisé. Autrement il se produira ce que je vis lors de ma première expérience de construction d'une voile profilée : l'étoffe se rétrécit inégalement entre les arceaux, produisant une surface toute froncée.

De préférence à l'enveloppe de toile à voile, on peut en faire une en bois de plaquage; les arceaux sont alors tenus dans leur position respective par une enveloppe rigide. Celle-ci peut rester fixée au mât à demeure, toujours prête à servir, et la voile est hissée et amenée à l'intérieur. Dans ce cas, le mât doit naturellement être droit et ne pas avoir son extrémité supérieure inclinée vers l'arrière. »




Laurent.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 763
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Retourner vers Ailes souples / Soft wings

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité