Welcome! Anonymous

Plan de voilure Nigel Irens

Plan de voilure Nigel Irens

Messagepar Frodon » 05 Avr 2016, 18:20

Bonjour, j'ai regardé les vidéos de la construction de "La louise" de Thierry Dubois, un plan de Nigel Irens et le plan de voilure m'interroge, c'est une goélette aurique/bermudienne, un plan de voilure classique existant au 19ème siècle, mais ici les mâts sont très rapprochés. Nigel irens a déjà réalisé ce type de goélette "classique/moderne", voici quelques exemples: http://tinyurl.com/zgldvrv


Il n'est pas facile sinon impossible de trouver des données ou des essais de cette configuration sur le net. Je me demande quels sont les avantages et les inconvénients. Hormis l'option misaine à corne, qui a ses propres caractéristiques, sur l'implantation des mâts je les trouve très rapprochés avec un grand recouvrement de la misaine sur la grand voile, ce n'est pas vilain mais il est plutôt dit qu'il faut écarter les mâts pour éviter les perturbations. Le lest de ces bateaux semble très en arrière des mâts, avec un plan antidérive très en arrière, est-ce pour la stabilité de route? Quid de la remontée au vent? On n'est plus sur un gréement de cat-goelette avec un grand mât très en avant. NIgels Irens n'est pas un perdreau de l'année donc je suppose qu'il y a quand même un avantage aérodynamique non? Bref, je suis curieux de vos avis.
Frodon
 
Messages: 6
Inscription: 18 Oct 2015, 17:24

Re: Plan de voilure Nigel Irens

Messagepar Laurent » 07 Avr 2016, 13:25

Bonjour,

pour ceux qui connaitraient pas ou peu le voilier La Louise.
Voici deux vidéos qui vous permettront de faire connaissance avec le plan de voilure.

Une première video où le journaliste de sailing news présente la voilure de La Louise





Cette deuxième vidéo creuse le sujet puisque Thierry Dubois effectue lui même la présentation:







Voici quelques photos glanées sur le web :


Image


Les deux photos suivantes avec la Grand-voile du grand mât, récupérée et retaillée, à partir d'une GV de 60 pieds imoca
Image


Image




La configuration actuelle:

Image


Image


Image


Image


Cette dernière photo me parait la plus appropriée pour bien visualiser la composition du gréement.

Personnellement, cette voilure ne me parait pas étrange si l'on considère que ce voilier a été conçu comme un schooner, version bateau de travail, modernisé, avec l'idée maitresse de diviser le plan de voilure (pour mieux le contrôler en équipage très réduit) celui-ci est donc très ramassé.
Thierry Dubois, qui a une grande part de responsabilité dans le choix du gréement, le dit dans ses commentaires, il y a une belle part d'attirance esthétique dans ce choix.
C'est sans doute et particulièrement le cas avec la misaine aurique (qui fait presque office de génois, puisque non bômée)
Le plan de voilure privilégie les allures débridées, La Louise n'est pas été conçue comme une bête de près.

Les deux mâts sont donc rapprochés plus qu'à l'habitude mais cela ne me parait pas pour autant anormal.
L'idée étant sans doute de porter une surface de toile globale, importante, sans avoir recours à des mâts trop hauts, peu propices à des navigations dans les hautes latitudes.

Un exemple d'un plan de voilure ancien, sur Germania:

Image


D'un point de vue strictement esthétique, des plus subjectifs, le plan de voilure de la Louise m'apparait manqué un peu d'harmonie, avec le mélange voile aurique / voile à corne. Si Thierry Dubois passe par ici, il sera le premier a pensé, à juste titre, que mon avis n'a que peu d'intérêt vis à vis de la formidable aventure qu'a représentée la conception, la fabrication, et la finalisation d'une telle unité, avec un budget très serré j'imagine.
Chapeau bas !


Laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 762
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Plan de voilure Nigel Irens

Messagepar Frodon » 07 Avr 2016, 20:49

Merci de votre avis Laurent. Oui on ne peut être qu'admiratif devant cette détermination, 6 ans de construction tout de même, il y a 15 vidéos qui retrace la genèse de ce bateau.
La surface de voilure est importante mais le bateau fait 45 tonnes, on comprend qu'il faut de la puissance mais que cela reste gérable à 2. je met un petit reportage en lien trouvé sur le net:




Frodon
 
Messages: 6
Inscription: 18 Oct 2015, 17:24


Retourner vers Aérodynamique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité