Welcome! Anonymous

Beken of Cowes, et la grande époque des voiliers à corne

Beken of Cowes, et la grande époque des voiliers à corne

Messagepar Laurent » 29 Jan 2013, 01:08

Bonjour,

dans un topic précédent, j'abordais la voile bermudienne sous l'oeil et l'objectif des célèbres photographes Franck et Keith Beken. Leur histoire y étant aussi abordée brièvement.
Voiles Bermudiennes/ Beken of Cowes

Si keith a rejoint son père Franck dés 1930, c'est tout de même Franck qui s'est taillé la grosse part du lion de l'époque somptueuse des énormes voiliers à la démesure toute auréolée de panache, de prestige.

je vous propose ici de voir ou revoir quelques uns de ces voiliers, dont j'ai pris soin de trouver des photos d'assez belle qualité, toutes prises par Franck Beken.

Si vous souhaitez voir ces clichés plus agrandis qu'avec le mode zoom proposé, ouvrez les photos dans une nouvelle fenêtre via menu déroulant lorsque la souris les survole, et elles apparaîtront pour la plupart en grand format.


BRITANNIA


"Après que le Kaiser Guillaume II eut acheté le Thistle en 1891, George Lennox Watson reçut commande de la part du Prince de Galles pour la construction d'un yacht. Le voilier est construit en 1892 aux chantiers D&W Henderson Yard au côté du challenger anglais de la coupe de l'America le Valkyrie II. Le bateau est lancé le 20 avril 1893.
La première année de course du Britannia se solde par 33 victoires pour 43 participations à des courses, notamment face au Meteor (l'ancien Thistle) de son neveu le Kaiser Guillaume II. La deuxième année, il remporte les 7 courses disputées lors de régates sur la côte d'azur. De retour en Angleterre, il bat le vainqueur américain de la coupe de l'America 1893 le Vigilant.
Après 1897, il connut une baisse d'activité. Il servit de partenaire d'entrainement pour le Shamrock de Sir Thomas Lipton. Il passa entre les mains de différents propriétaires qui le transformèrent en bateau de croisière avec l'ajout notamment de bastingages.
En 1920, le roi George V reprit le bateau en main pour en refaire un yacht de régate. Malgré son âge, mais avec des modernisations incessantes de son gréement, il devient l'un des voiliers les plus talentueux des années 20. En 1931, il est transformé suivant les critères de la classe J et reçoit un gréement de type bermudien. Malgré ces modifications, ses performances par vent debout ne sont pas au rendez-vous. Il participe à sa dernière course en 1935 à Cowes.
Il fut sabordé près de l’île de Wight le 10 juillet 1936 suivant le vœu de George V qui souhaitait que son yacht le suive dans la tombe.
Durant ses 43 ans de carrière, il remporta 231 courses. Il affronta les yachts les plus prestigieux de l'époque (Meteor, Valkyrie II, Vigilant,...) construits par les plus grands architectes navals (Watson, Fife, Herreshoff, Nicholson). Sa fin coïncide avec la fin de l'ère de la classe J qui était synonyme de régates réservés à une élite argentée."
Wikipédia















COLUMBIA


"Le yacht Columbia était, lors des coupes de l’America 1899 et 1901, le defender opposé respectivement aux challengers britanniques Shamrock et Shamrock II. Il fut le premier voilier à remporter la compétition deux fois de suite.
Les plans du Columbia ont été dessinés par l’architecte américain Nathanael Herreshoff en 1898-1899 sur commande de John Pierpont Morgan et Edwin Dennison Morgan du New York Yacht Club. La construction a été réalisée par les chantiers Nathanael Herreshoff Company. Il était, après le Vigilant et le Defender le troisième defender déssiné par Herreshoff à remporter la coupe. Il est doté d'une structure en acier au nickel, d'une coque en laiton et d'un mât en acier, ultérieurement remplacé par un mât en pin d'Oregon.
Le Columbia fut lancé le 10 juin 1899. Il remporta facilement les régates de qualification contre l'ancien defender Defender. Barré par Charlie Barr, il remporta les trois courses l'opposant au challenger britanniques Shamrock. L'équipage de Columbia comportait Hope Goddard Iselin, première femme à participer à une coupe de l'America.
En 1901, toujours skippé par Charlie Barr, il se qualifia de nouveau pour affronter le challenger britannique Shamrock II. Il remporta les 3 courses.
En 1903, barré par le capitaine « Lem » Miller, équipier de Charlie Barr lors des deux précédentes éditions et malgré des modifications, il échoua face au voilier Reliance à se qualifier pour une troisième coupe de l'America.
Il fut démoli en 1913."
Wikipédia








LULWORTH


Lulworth est le plus grand yacht gréé en cotre à corne, même s'il est dépassé par quelques voiliers à gréement bermudien (notamment Mirabella V, dont le mât atteint 88 mètres de haut). Ses dimensions sont impressionnantes, avec un mât plus haut que celui des grands trois-mâts et un gui qui est certainement le plus long qui existe : 27,6 mètres, dont une bonne partie au-dessus de l'eau. La voilure aussi est la plus importante portée sur un seul mât.
Construit en 1920 sous le nom de Terpsichore, ressemblent aux voiliers de l'America's cup de la fin du dix-neuvième siècle et du début du vingtième, bien qu'il ne soit pas de la même jauge. Il faisait partie des "big Five", les autres étant Shamrock, White heather II, Britannia et Westward. Lulworth est le seul des 5 à avoir survécu.
Si les débuts de Lulworth en régate furent décevants, il accumula ensuite les victoires, jusqu'en 1930 ; ensuite, il fut transformé en ketch de croisière. Abîmé pendan la guerre, puis utilisé comme habitation par ses gardiens dans Hamble river, le beau voilier déclinait lentement, jusqu'à son renouveau au début du vingt et unième siècle. Entièrement restauré aux chantiers Viareggio et La Spezia en Italie, il a été remis à l'eau en 2006. Il participe maintenant aux régates classiques en Méditerranée et aux Antilles. Il y a rejoint Eleonora, la réplique de Westward : les 2 grands yachts assurent le spectacle en tête de course.








WESTWARD



Westward fut lancé le 31 mars 1910, ayant le numéro de fabrication 692 du chantier naval Herreshoff & Cie. à Bristol, Rhode Island, au Etats-Unis. Il était indiscutablement l'un des schooners les plus célèbres et les plus connus dans le monde. Il fut conçu par Nathanael Greene Herreshoff, « le magicien de Bristol », le concepteur des voiliers défenseurs de la Coupe de l'America qui remportés six défis entre 1893 & 1920. Westward était assurément le schooner le plus rapide dans le monde en 1910 et durant les années suivantes. Avec le skipper Charlie Barr, qui était l'un des meilleurs barreurs au monde, il a navigué avec succès contre des yachts comme Britannia, Lulworth, Meteor II, et a gagné de nombreux trophées. Pendant trente-sept années, Westward a honoré la scène de la plaisance de par sa conception et l'exécution parfaite.
















Westward, derrière Lulworth

Westward continue de nous faire réver grace à sa réplique récente, ÉLÉNORA, présentée sur ce PDF




SHAMROCK


Le yacht Shamrock était, lors de la coupe de l'America 1899, le challenger opposé au sloop defender Columbia.
Les plans du Shamrock ont été dessinés par l’architecte écossais William Fife III en 1898 sur commande de Sir Thomas Lipton. La construction a été réalisée par les chantiers J. Thorneycroft Co de Church Wharf. Du fait de la grande taille du bateau, la construction a été réalisée à Millwall (Londres), dans le plus grand secret. Il fut lancé le 24 juin 1899 par sa marraine Lady Russel of Killowen.
En préparation de la coupe de l’America, il affronta Valkyrie III, le challenger de la coupe 1895, et battit à deux reprises lors de régate à l’île de Wight le Britannia, yacht de sa majesté. À l’été 1899, représentant le Royal Ulster Yacht Club, il affronta à New York le defender Columbia. Il perdit les trois régates. Il retourna en Angleterre à l’automne où il fut modifié par Sir Thomas Lipton pour servir d’adverse d’entrainement pour ses voiliers suivants : Shamrock II, III et IV.
Wikipédia







SUZANNE


Pas d'historique pour l'instant (difficle d'en trouver un sur la toile www)












Enjoy it !



Laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 763
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Re: Beken of Cowes, et la grande époque des voiliers à corne

Messagepar Laurent » 10 Aoû 2016, 10:46

En marge de cet article dédié aux magnifiques oeuvres photographiques des Beken, je ne peux m'empêcher de vous soumettre cette vidéo qui vous montre de superbes unités toujours navigantes.





Laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 763
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes


Retourner vers Voiles, au tiers, latines, houari, à corne, livarde…

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité