Welcome! Anonymous

Construire son gréement

Re: Construire son gréement

Messagepar Eric » 17 Déc 2020, 21:07

Galopin a écrit:Mais je ne suis pas certain que ce soit à ma portée, il faut je pense disposer d'un atelier et de beaucoup de temps....
Les mâts rotatifs me semblent plus faciles à adapter, j'attends le retour de JP3...


Effectivement, l'aile de David Tyler est très intéressante.

La partie un peu compliquée consiste à fabriquer les mâchoires à partir de moules et de gaines en carbonne et d'époxy. :D (David fait cela sur une table de jardin)

David propose, aux membres de la JRA (17 GBP par an), une assistance technique (c'est un technicien hors pair, il construit superbement et il explique très bien....) et la mise à disposition du moule qu'il a fabriqué pour les mâchoires de son bateau. Comme la voile de son bateau fait 22m2 environ, je pense que ces mâchoires pourraient, sous réserve de vérification, s'adapter aux mâts d'un Freefom 30 (son mât est en alu donc probablement d'un diamètre équivalent à ceux du Freedom. ;)

La transformation en mât rotatif n'est pas particulièrement simple car il faut modifier l'étambrai, le pied de mât (2 zones de fortes contraintes) et trouver une solution pour empêcher le mât de se déchausser (cela ne doit pas être très compliqué avec la techno JP3). :)

Si tu veux enrouler ta voile sur ton mât, il te faut installer un rail sur ton mât pour endrailler la voile. ;)

Après il faut fabriquer un système pour l'écoute, compatible avec un enroulement de la voile sur le mât: écoute libre avec un chariot sur un rail centré, bôme au pied de mât, wishbone rotatif.... ;)

Tout cela est beaucoup moins simple qu'un faisceau d'écoute de jonque ! (Laurent va encore prétendre, à juste titre, que je suis légèrement de parti pris !) :D

Intellectuellement, le passage au mât rotatif appelle au passage à une aile, arisable, dont le bord d'attaque est lié en rotation avec le mât, un peu comme les AC75, en toute simplicité ! ;) Mais c'est une autre histoire.
Eric
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Eric
 
Messages: 246
Inscription: 23 Mar 2014, 16:19
Localisation: Morlaix

Re: Construire son gréement

Messagepar Laurent » 17 Déc 2020, 21:30

Je ne crois pas qu'Erik Lerouge soit conservateur par rapport aux junkistes actuels.
Je dirais plutôt que son attirance pour la jonque a eu lieu dans les années 80 (les lecteurs de feu "Loisirs Nautiques" s'en souviennent). Depuis, cela aurait plutôt pris le chemin des oubliettes d'où un concept resté bloqué……aux années 80s !
Voir Le Lorcha / Erik Lerouge

Guy Beaup avait équipé son voilier de l'époque, signé Lerouge, d'une voile de jonque façon Lerouge. Il n'en garde pas un souvenir mémorable d'où son passage au profil épais et à ce qui allait devenir son aile actuelle. Nettement plus performante.
De son coté Erik Lerouge s'est intéressé au concept d'épaississement d'une GV "classique". Concept que le regretté Alain Chapoutot a largement promu.

J'attends les tarifs JP3 avec beaucoup de curiosité, d'intérêt.

Les mats rotatifs conçus par Gilles Mautaubin n'ont pas de rails. Et sont beaucoup plus simples de conception que le scénario que tu établis, Eric.

Le chemin le plus simple serait d'adopter le gréement qu'a choisi Marieke Huysmans-Berthou..
Peu de transformation en vue et une efficacité qui sera au rendez-vous.

Laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Administrateur du site
 
Messages: 875
Inscription: 15 Avr 2012, 02:42
Localisation: Rennes

Précédente

Retourner vers Cat-boats / Cat-ketchs / Cat goélettes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron